Portail : Spin-offs - Manga/Anime
Comme beaucoup de séries à succès, Beyblade a eu droit à de nombreuses séries dérivées, ou spin-offs. Au nombre de 3, ces animes relativement courts ne sont pas liés aux univers des séries principales, et mettent en avant des personnages exclusifs, ainsi que des "toupies" très différentes de celles que l'on connaît, au point que le terme "toupie" n'est absolument plus justifié. Ces 3 spin-offs sont tous dérivés de la saga Beyblade Metal, la série originale Beyblade et Beyblade Burst ne bénéficient d'aucun spin-off.

Constitué de 13 épisodes, BeyWheelz a été le premier spin-off à faire son apparition, diffusé en 2012, c'est-à-dire à peu près en même tant que Beyblade Metal Fury. Les toupies ont ici été remplacées par des "roues", les BeyWheelz, propulsées de la même manière, mais tournant autour d'un axe horizontal, contrairement aux toupies que l'on connaissait jusque là.

Également composé de 13 épisodes, BeyWarriors BeyRaiderz est le deuxième spin-off à faire son apparition, concordant cette fois-ci avec l'ère Beyblade Shogun Steel. Il s'agit d'une suite très indirecte à BeyWheelz. En effet, si certains protagonistes, dont le personnage principal, sont conservés, l'histoire n'est aucunement liée à celle de BeyWheelz et les "toupies" sont tout à fait différentes. Il s'agit cette fois-ci de BeyRaiderz, des sortes de véhicules, lancés de la même manière que des toupies classiques et devant récupérer un maximum de jetons au centre du stadium.

Pour finir, avec ses 26 épisodes (plus 2 épisodes spéciaux), BeyWarriors Cyborg est le dernier spin-off en date, diffusé entre 2014 et 2015, bien après la diffusion de Beyblade Shogun Steel, dernière saison de la série Beyblade Metal. Sans liens avec les 2 spin-offs précédents, BeyWarriors Cyborg continue néanmoins de mettre en avant les BeyRaiderz. Cependant, il ne s'agit pas de ceux de BeyWarriors BeyRaiderz, et les combats sont très différents.

Bien que créés par le même studio que l'anime Beyblade Metal, ces spin-offs n'ont pas tous été diffusés au Japon. En effet, ces animes ont été réalisés pour promouvoir des produits exclusifs à Hasbro, qui ne sont donc pas originaires de Takara Tomy, la société à l'origine de Beyblade. Ces produits ne sont donc jamais sortis des frontières occidentales pour arriver au Japon. Seul BeyWarriors Cyborg n'a pas eu droit à sa gamme de jouets, probablement annulée, sa diffusion ayant eu lieu alors que le déclin de la série Beyblade Metal était déjà bien entamé...

image image image